danser = vivre

house ball

publié en ligne : 6 mars 2002

L’écrivain / freak / génie Quentin Crisp disait toujours : « ce qui est affreux avec les clubs gays, c’et la quantité affolante de mauvaise musique qu’il faut subir ». Il avait peut-être raison mais il n’est jamais venu à une fête d’Act Up. On peut admettre que les soirées de l’association sont étranges : on y trouve un mélange un peu zarbi de militants, de vrais amoureux de la house et quelques left-overs perdus mais curieux. Mais il y a très peu de soirées qui pourraient rassembler un line-up composé de Patrick Vidal, Adamski et A Man Called Adam.

Vidal, plus besoin de le présenter, c’est le maître de cérémonie de ces soirées. Amdamski, c’est cette gloire anglaise de la house sortie des raves de 1990, exilé depuis en Italie, qui mixe comme un dieu des morceaux qui viennent du milieu de nulle part pour ressurgir avec un classique complétement oublié qui a le don de vous épingler sur un souvenir très précis de votre vie. A Man Called Adam, on connaît ces artistes intelligents, un des groupes les plus originaux et adorables de la scène anglaise.

Vous croyez que ces gens se déplacent pour rien ? Vous vous trompez.

House Ball, le mercredi 20 mars 2002 au Rex Club (5 boulevard poissonnière, Paris 2ème).

De 23h30 au petit matin. No guest list. PAF : 8 € entièrement reversés à Act Up-Paris.

Open bar de 23h30 à 0h30



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]