Accueil du site > Prévention > Tous unis contre la reprise des (...)

Act Up-Paris - Aides Ile de France- Arcat - Crips Ile de France- Sida Info Service - Sneg

Tous unis contre la reprise des contaminations !

Plate-forme Inter associative de Prévention

publié en ligne : 23 juin 2006

A l’occasion des marches des fiertés, dont Paris le samedi 24 juin 2006, la Plate-forme Inter associative de Prévention (PIP) souhaite mettre l’accent sur la dégradation catastrophique des comportements préventifs observée depuis plusieurs années chez les gays et que confirment à la fois les derniers résultats du Baromètre gay et l’analyse des données issues de la déclaration obligatoire de séropositivité.

Depuis plusieurs années, on constate une augmentation continue des prises de risque chez les gays (35% des hommes déclarent au moins une pénétration anale non protégée avec un partenaire occasionnel dans l’année). Toutefois, personne ne semble prêter attention au fait qu’une majorité (65%) utilise encore systématiquement le préservatif. De plus, parmi ceux qui ont eu une de prise de risque sexuelle dans l’année, nombreux sont ceux qui continuent à se protéger régulièrement. Pour autant, les prises de risques ont augmenté.

Il est donc nécessaire de conforter les comportements préventifs chez les gays et de pouvoir également accompagner les personnes séropositives ainsi que celles qui ne connaissent plus leur statut sérologique suite à une prise de risque vers une ré-appropriation d’attitudes de prévention adaptées.

Depuis le début de l’épidémie, la prévention gay a largement reposé sur la mobilisation communautaire et l’engagement bénévole. Aujourd’hui, dans un contexte de banalisation de l’épidémie et de démobilisation des homosexuels face au sida, il est urgent que les moyens alloués à la lutte contre le sida soient à la hauteur de la gravité de l’épidémie et du relâchement des comportements préventifs. Trouver des réponses aux nouvelles réalités de l’épidémie ne pourra passer que par une volonté de l’ensemble des acteurs associatifs et un engagement fort et significatif des pouvoirs publics à leurs côtés.

Dès sa création, la PIP s’est donnée pour objectif d’être un espace de réflexions et d’élaboration d’un consensus associatif sur la prévention du VIH/sida, des IST et des hépatites auprès des populations les plus exposées.

Dans ce contexte et à l’occasion de la Marche des Fiertés, la PIP en appelle à un électrochoc salutaire et à une mobilisation accrue des LGBT dans la lutte contre le sida. La contamination par le VIH ne saurait être une fatalité pour les gays. Il est nécessaire qu’une mobilisation globale et unitaire des acteurs communautaires empêche la reproduction de l’épidémie.

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]