Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > homophobes : Act Up-Paris n’oublie (...)

communiqué de presse

homophobes : Act Up-Paris n’oublie pas le passé

publié en ligne : 27 janvier 2002

Il y a trois ans, le 31 janvier 1999, en pleine discussion parlementaire du projet sur le PaCS, Christine Boutin organisait une manifestation contre le PaCS. A cette occasion, ses militants s’étaient notamment illustrés par leur homophobie. On se souvient de pancartes et de nombreuses insultes : « Vous êtes des animaux », « Anormaux », « Sales pédés, brûlez en enfer », « Arrêtez de nous faire chier avec votre sida », « Pédés au bûcher ».

A l’arrivée de la manifestation, Act Up-Paris, l’Observatoire du PaCS, et les Folles de Chaillot avaient déployé sur le Palais de Chaillot une banderole sur laquelle il était inscrit « HOMOPHOBES », message s’adressant aux manifestants anti PaCS.

Nous, nous n’oublions pas le passé

Aujourd’hui, 27 janvier 2002, Act Up-Paris vient de déployer lors du meeting de Christine Boutin qui a eu lieu au Zénith de Paris, une nouvelle banderole sur laquelle on peut lire « HOMOPHOBES ». Nous entendons ainsi rappeler que nous n’oublions pas l’homophobie de Christine Boutin et de ses militants. Nous n’oublions pas les insultes, proférées par Christine Boutin lors des débats parlementaires sur le PaCS ou par voie de presse. Nous nous souvenons de ses multiples déclarations dont celle-ci, tellement exemplaire : « Qu’est-ce que l’homosexualité, sinon l’impossibilité d’un être à pouvoir atteindre l’autre dans sa différence sexuelle ? (…) Toutes ces acrobaties biologiques et sociales pour justifier l’accession d’un couple homosexuel à la paternité ou la maternité me semblent relever d’un fantasme narcissique d’auto-engendrement. » [1]. Ses propos bien qu’elle s’en défende, témoignent d’une haine tenace des homosexuels faite de tous les amalgames : homosexualité, pédophilie, mépris de l’« autre », « auto-engendrement ».

Trois ans après l’adoption du PaCS, Christine Boutin est candidate à l’élection présidentielle et veut faire oublier son passé. Act Up-Paris n’oublie pas. Act Up-Paris sera toujours présent pour le rappeler à Christine Boutin et à tous les candidats à l’Elysée.

Act Up-Paris est engagée, avec l’Observatoire du PaCS, pour une répression des insultes homophobes

pour la petite histoire :
La banderole noire de huit mètres avec l’inscription "Homophobes" et le logo Act Up Paris est tombée du ciel, un mètre derrière la tribune de Boutin. La salle s’est mis à huer et hurler, mais leurs cris n’ont pas empêché la banderole de rester en place plus de 13 minutes. C’est une action héroïque et nous sommes très fierEs !
Act Up-Paris

Notes

[1] Assemblée Nationale, 3/11/98

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]