Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > Alors que l’intolérable est toléré à (...)

Alors que l’intolérable est toléré à l’UMP nous portons plainte contre Christian Vanneste

publié en ligne : 1er avril 2005 dans Action 98

 

Tandis que le député UMP du Nord tient publiquement des propos injurieux à l’encontre des homosexuelLEs, sans se voir sanctionner, nous avons décidé, tout comme SOS Homophobie et le SNEG, de porter plainte.

« L’homosexualité est inférieure à l’hétérosexualité » (26 janvier 2005). A de nombreuses reprises, Christian Vanneste, député UMP du Nord, a prononcé des insultes à l’égard des homosexuelLEs, en affirmant notamment que « le comportement homo sexuel est dangereux s’il est rendu universel », ou encore que « leur comportement (à propos de ceux et celles qui manifestent devant sa permanence) est un comportement sectaire ». Nicolas Sarkozy a jugé ces propos « inadmissibles » et « intolérables », mais continue de les admettre et de les tolérer en refusant d’exclure ce député du parti qu’il préside, comme il s’était engagé à le faire en cas de récidive.

À ce jour, plus de 7 700 personnes ont signé notre pétition exigeant de Nicolas Sarkozy qu’il tienne sa parole.

Quand, en décembre dernier à l’Assemblée nationale, Christian Vanneste s’était illustré dans un discours d’une violence inouï (« le comportement homosexuel est une menace pour la survie de l’humanité »), aucun cadre juridique ne nous permettait d’agir. Aujourd’hui, nous nous emparons de celui constitué avec la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) pour porter plainte contre le député UMP.

 
 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]