Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > Celebration & Safe Week : une (...)

Celebration & Safe Week : une semaine d’actions pour l’égalité des droits et la prévention

publié en ligne : 3 juin 2005

Après une première édition en juin 2004, Act Up-Paris renouvelle cette année sa Celebration & Safe Week. Cette seconde édition sera à nouveau l’occasion d’appeler à une remobilisation de la communauté pour l’égalité des droits et contre la reprise de l’épidémie de sida parmi les gays.

La Celebration & Safe week est une semaine d’actions placée sous le double thème de l’égalité des droits et de la prévention. Act Up-Paris avait organisé une première édition de cet événement du 5 au 11 juin 2004. Une semaine, ponctuée de zaps quotidiens, qui avait débuté avec notre participation au mariage de Bègles et qui s’était close avec une réception en plein air au cœur du Marais, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, avec musique et préservatifs.

Cette année, Act Up-Paris renouvelle l’événement aux mêmes dates. Cette seconde édition de la Celebration & Safe week sera à nouveau l’occasion d’appeler à une remobilisation de la communauté pour l’égalité des droits et contre la reprise de l’épidémie de sida parmi les gays.

La lutte pour l’égalité des droits est encore loin d’être gagnée et nous avons choisi de nous battre. Le gouvernement refuse de sanctionner les actes et propos transphobes. Il refuse de nous accorder le mariage, l’adoption et la procréation médicalement assistée et rien n’est fait pour permettre aux trans un changement d’état civil. Le premier rendez-vous de la Celebration & Safe week sera un rassemblement pour l’égalité des droits le 5 juin à 11 heures devant l’Hôtel de ville de Paris.

Mais la lutte pour l’égalité ne peut être séparée de notre combat contre le sida. Dans un contexte de reprise des contaminations dans la communauté homosexuelle, nous nous battons contre la recrudescence des pratiques à risques, contre le discours bareback et NoKpote. Nous ne tolérons pas que des établissements gays s’enrichissent sur le dos de leur clientèle sans leur proposer la prévention et l’hygiène minimum. Nous ne pouvons pas davantage accepter que des jeunes gays commencent leur vie sexuelle en étant mal informés de la réalité de l’infection, de la prévention et de la sexualité sous toutes ses formes parce que l’Éducation nationale n’assure pas ses missions.

Pendant cette Celebration & Safe week, des actions quotidiennes seront organisées et, comme l’année dernière, une réception organisée le 11 juin 2005 dans le Marais viendra clore cette semaine de mobilisation.

Notre combat pour l’égalité des droits, contre les discriminations homophobes, sexistes et transphobes et notre lutte contre le VIH, la recrudescence des pratiques à risques et des contaminations sont indissociables. C’est une question de cohérence et de survie.

Rejoignez-nous. [1]

Le calendrier de la Celebration & Safe Week 2005

- 5 juin 2005 : rassemblement pour l’égalité des droits
- 6 juin 2005 : zap
- 7 juin 2005 : zap
- 8 juin 2005 : zap
- 9 juin 2005 : zap
- 10 juin 2005 : zap
- 11 juin 2005 : réception dans le Marais
- 15 juin 2005 (bonus) : réunion publique d’informations (RéPI) : Surcontamination

Le rappel des actions organisées lors de la première édition en juin 2004

- 5 juin 2004, mariage de Bègles et rassemblement devant les mairies des grandes villes pour réclamer l’égalité des droits.
- 5 juin 2004, participation à la Lesbian and Gay pride de Bordeaux.
- 6 juin 2004, zap du sauna gay LE MANDALA en raison du manque de matériel de prévention disponible à la clientèle.
- 7 juin 2004, zap de Matignon pour dénoncer l’homophobie et la transphobie du gouvernement.
- 8 juin 2004, zap de l’INVS qui camoufle les chiffres de l’épidémie.
- 8 juin 2004, zap de l’INPES qui ne fait rien en matière de prévention.
- 9 juin 2004, occupation des locaux de la délégation interministérielle à la famille pour dénoncer l’homophobie du gouvernement et la non reconnaissance de nos familles.
- 11 juin 2004, occupation du CECOS de Cochin pour demander un accès aux lesbiennes à l’aide médicale à la procréation.
- 11 juin 2004, zap du ministère de la Justice pour dénoncer l’homophobie et la transphobie du Garde des sceaux.
- 11 juin 2004, réception dans le Marais avec distribution de documentation et de matériel de prévention.
- 12 juin 2004 (bonus), zap du Sexodrome, établissement de sexe qui ne faisait pas assez d’efforts en matière de prévention.

Documents disponibles en téléchargement


Celebration & Safe Week : le dossier complet (1 Mo)

Notes

[1] Réunion hebdomadaire le mardi à 19h15, École des Beaux-Arts, 14 rue Bonaparte Paris 6ème, métro Saint-Germain-des-Prés. Téléphone : 01 49 29 44 75

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]