Accueil du site > Sexwork > La loi pour la sécurité intérieure et (...)

La loi pour la sécurité intérieure et les prostitué-es : deux ans déjà, deux ans de trop !

publié en ligne : 13 mars 2005

Deux ans après la mise en application de la Loi pour la sécurité intérieure (LSI), loi prohibitionniste et ultra-répressive, le groupe interassociatif « Femmes publiques » organise le mardi 15 mars 2005, de 9 heures 30 à 18 heures, à l’Assemblée nationale, une journée pour évaluer l’impact désastreux de cette loi auprès des prostitué-es.

Deux ans après la mise en application de la LSI, loi prohibitionniste et ultra-répressive, la situation des prostitué-e-s est catastrophique. Il faut réagir. Nicolas Sarkozy avait promis une révision de sa loi en fonction de ses effets : mettons le gouvernement devant ses responsabilités.

Une journée d’évaluation rassemblera de nombreuses associations de terrain venues de toute la France et quelque soit leur opinion sur la prostitution : Act Up-Paris, ALC Nice, Aides Ile-de-France, Arcat, Autres regards, la Cimade, Les amis du bus des femmes, Cabiria, Entr’acte, France prostitution, Griselidis, Metanoya, l’IAF (Fédération abolitionniste internationale), Gisti, Syndicat de la magistrature...

Mardi 15 mars 2005, de 9h30 à 18h à l’Assemblée nationale (126, rue de l’Université 75007 Paris - Métro Invalides ou Assemblée Nationale)

Inscription au préalable indispensable à femmespubliques AT ifrance.com [1] ou au 06 27 13 71 00

Le pré-programme de cette journée est disponible en format pdf.

Documents disponibles en téléchargement


Pré-programme de la journée du 15 mars 2005 (37.4 ko)

Notes

[1] remplacez AT par @

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]