Accueil du site > L’association > 24 heures chrono

24 heures chrono

publié en ligne : 1er décembre 2004

Aujourd’hui mercredi 1er décembre, Radio Nova [1] diffuse une fois par heure sur son antenne un message d’Act Up-Paris.

24 messages en 24 heures chrono. Une phrase chaque heure, une vérité, un message à méditer, un aide-mémoire, une info.

1 heure À Paris, en banlieue, dans les villes, dans les cités, dans les villages, des amis, des amants, des amoureux se contaminent, peut-être sans le savoir. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

2 heures Souvenez-vous que le préservatif protège du sida, pas du plaisir. Vivons et jouissons grâce à la capote. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

3 heures Dans le monde, à cette heure précise, plus de 40 millions de personnes vivent avec le VIH. 95 % d’entre elles n’ont accès à aucun traitement. Il y a des mesures politiques à prendre. 1er décembre 2004, réagissons.

4 heures Le sida n’est pas une pathologie chronique, c’est toujours une maladie mortelle. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

5 heures Paris est la capitale européenne du sida. En France, les régions PACA et Ile-de-France cumulent à elles seules 50 % des nouvelles contaminations. 1er décembre 2004, réagissons.

6 heures Capote ou Fémidon : le préservatif, masculin ou féminin, on n’a toujours pas trouvé mieux pour se protéger et protéger les autres du VIH. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

7 heures Je suis en train de vomir, je viens de prendre mes médicaments. Troubles digestifs, lipoatrophie, fatigue, éruptions cutanées, cholestérol, sont quelques-uns des effets indésirables subis par les personnes séropositives sous traitement. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

8 heures À l’heure où je vous parle, des milliers de personnes ignorent si elles sont séronégatives ou séropositives au VIH. Le nombre de séropositifs n’a jamais été aussi élevé. Et vous, à quand remonte votre dernier dépistage ? 1er décembre 2004, réagissons.

9 heures Aujourd’hui, comme chaque jour, 10 000 personnes dans le monde vont mourir des suites du sida. Le sida n’est pas une fatalité. Il y a des mesures politiques à prendre. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

10 heures À cette heure-ci, comme à toutes celles du jour et de la nuit, le VIH se transmet par échange de sperme, de sang, de liquide séminal et de sécrétions vaginales ou anales. Protégeons nous. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

11 heures On ne guérit toujours pas du sida, il n’existe aucun vaccin pour endiguer l’épidémie de VIH. Protégeons-nous. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

12 heures Aujourd’hui en France, sur les 10 personnes qui deviennent séropositives chaque jour, 3 sont des femmes. Cette proportion ne cesse d’augementer. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

13 heures Pour les allergiques au latex, il existe des préservatifs en polyuréthane. Informons-nous. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

14 heures C’est aujourd’hui la journée mondiale contre le sida. Dans 5 heures démarre une grande manifestation à Paris. Rendez-vous à 19 h au métro Barbès. 1er décembre 2004, réagissons.

15 heures Séropositif ou séronégatif ou ? Vous pensez encore que ça se voit sur le visage ? Ne vous posez plus la question, protégez-vous. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

16 heures En cas d’accident de capote, trop de gens ignorent que le traitement prophylactique d’urgence existe. Informons-nous 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

17 heures Aujourd’hui, se protéger du sida, c’est aussi se protéger d’autres infections sexuellement transmissibles : chaude-pisse, gonococcies, syphilis, hépatites, herpès. 1er décembre 2004, réagissons.

18 heures C’est aujourd’hui la journée mondiale contre le sida. Dans une heure démarre une grande manifestation à Paris. Rendez-vous à 19 h au métro Barbès. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

19 heures Ne pas se protéger, c’est risquer d’être contaminé ou surcontaminé par un virus du sida. Aujourd’hui, 10 % des nouveaux séropositifs sont contaminés par des virus résistants aux traitements. 1er décembre 2004, réagissons.

20 heures Je t’aime, tu m’aimes, je nous protège, tu nous protèges. En couple aussi, la capote est de mise. Si vous voulez vraiment l’abandonner, informez-vous et réfléchissez-y ensemble. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

21 heures Vous ou votre partenaire venez de connaître un accident de capote ? Rendez-vous immédiatement tous les deux aux urgences de l’hôpital le plus proche, exigez un traitement prophylactique d’urgence. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

22 heures Aujourd’hui, les tansexuel(le)s et les transgenres constituent la minorité la plus touchée par l’épidémie de sida. Informons-nous, soyons solidaires et luttons contre la transphobie. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

23 heures Ni vaccin ni virucide ne protège du sida. Seul le préservatif a prouvé son efficacité. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

Minuit Trop de séropositifs et de séropositives sont isolés dans leur maladie, ont perdu leur emploi, sont coupés de leur famille et de leurs amis. Soyons solidaires. 1er décembre 2004, le sida continue ses ravages.

Notes

[1] 101.5 à Paris ; pour les autres villes, consultez http://www.novaplanet.com



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]