Accueil du site > Traitements Recherche > Essais cliniques > Nos informations & commentaires > Bangkok 2004 : la cupidité de Gilead (...)

Bangkok 2004 : la cupidité de Gilead tue

publié en ligne : 14 juillet 2004

Aujourd’hui, mercredi 14 juillet, une quarantaine d’activistes de tous les pays ont, à l’initiative d’Act Up-Paris, envahi le stand de Gilead. Ils ont procédé à un die-in, puis se sont réapproprié les lieux, en jetant à terre des brochures de documentation, en collant des affiches et en jetant du « faux sang ».

Gilead procède à des essais inéthiques sur les prostituées. Gilead refuse de créer des formules pédiatriques de ses médicaments. Gilead ne veut pas inscrire ses traitements auprès des administrations de nombreux pays, dont la Thaïlande. Enfin, les prix pratiqués par Gilead sont trop élevés.

La politique de profits de Gilead tue. Nous demandons :
- la fin des essais sur les prostituées, tant qu’ils ne sont pas gouvernés par les règles éthiques,
- l’inscription du ténofovir auprès de tous les pays,
- des formulations pédiatriques pour les médicaments.

Des photos de notre action contre le stand du laboratoire sont disponible dans le portfolio

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]