Informations = pouvoir ; les essais cliniques pour les personnes atteintes par le vih

Que se passe-t-il si je tombe malade pendant l’essai ?

publié en ligne : 16 août 1997

Tout signe banal ou particulier doit être rapporté au/à la médecin qui vous suit pendant l’essai. Ceci peut se faire par téléphone.

Quels que soient les signes dont vous souffrez, il faut d’abord savoir s’ils peuvent être dus au traitement de l’essai. En fonction de leur gravité il peut être demandé de « lever l’aveugle » en urgence afin de savoir le jour même si le médicament testé peut expliquer ce qui se passe.

Tous les médicaments ont des effets secondaires plus ou moins marqués : maux de tête, troubles digestifs, etc. Certains peuvent provoquer des maladies graves, voire des décès. Si vous tombez malade à cause du ou des médicaments de l’essai, il pourra vous être proposé de réduire les doses ou d’arrêter le traitement. Arrêter le traitement ne signifie pas que les médecins cessent de vous suivre. Leur responsabilité reste engagée et ils/elles doivent mener tous les examens nécessaires et engager tous les traitements possibles pour vous soigner.

Vous pouvez tomber malade pour une raison indépendante de l’essai. Dans ce cas, il peut vous être conseillé de vous retirer de l’essai, ou de rester dans l’essai mais en suspendant le traitement. Dans tous les cas, il est important de garder sur vous en permanence le numéro de téléphone par lequel joindre le site de recherche.

Si vous devez être hospitaliséE en urgence, vous ne serez peut-être pas prisE en charge dans le même hôpital. Vous pouvez avoir intérêt à ce que votre entourage soit au courant de votre participation à un essai, vous pouvez aussi avoir intérêt à une grande discrétion, par exemple dans votre entourage professionnel. Demandez l’avis de votre médecin sur ces considérations.


Comment prendre les médicaments
- le plus souvent chez vous, parfois à des horaires très précis
- parfois la prise du traitement se fait à l’hôpital

Les voies d’administration sont multiples
- intramusculaires (injection dans un muscle)
- intraveineuse (injection dans une veine)
- sous-cutanée (injection sous la peau)
- orale (comprimé ou sirop)
- aérosol
- percutanée (crème ou patch sur la peau)

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]