Sida, le Guide des droits sociaux

Faut-il révéler votre séropositivité à vos médecins ?

publié en ligne : 1er avril 2010

Vous n’êtes pas obligéE de révéler votre séropositivité aux médecins qui ne participent pas à la prise en charge du VIH. Mais il est parfois préférable de le faire, notamment pour adapter une prise en charge à votre séropositivité (en particulier pour les problèmes d’interactions médicamenteuses, d’examens médicaux déjà réalisés, etc.). Par contre, informez votre médecin VIH de tout autre problème de santé (diabète, épilepsie, etc.) qui peut interférer avec un traitement antirétroviral. Dans tous les autres cas, l’annonce peut être délicate, voire déconseillée : nous avons eu trop de témoignages de malades racontant que leur chirurgienNE dentiste, par exemple, refusait de les prendre en charge. C’est une décision qui vous appartient. Si vous faites confiance à votre médecin, dites-le lui. Le plus souvent, cette attitude se révèle positive. Quelle que soit votre décision, vous devez savoir que toutE médecin ou professionnelLE de santé participant à votre prise en charge est tenuE au secret médical. Il/Elle ne peut parler à personne, pas même à unE confrère ou à votre famille, de votre état de santé, à moins que vous ne l’en autorisiez expressément.

Recherche thématique dans le Guide des Droits Sociaux

[ Mots clés disponibles ]

Nos médias

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER><b>Nos médias</b></p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]