Sida, le Guide des droits sociaux

Les soins non pris en charge par le 100%

publié en ligne : 1er avril 2010

Les soins prodigués pour les infections ou autres maladies considérées comme ne découlant pas du VIH ne sont pas compris dans la prise en charge du 100 %. Vous ne bénéficiez donc pas, pour ces pathologies, de l’exonération du ticket modérateur. Les produits tels que les compléments de vitamines, les oligo-éléments, les acides gras ou les soins dentaires, cardiologiques, la kinésithérapie ou l’ostéopathie, peuvent être sources de charges supplémentaires pour les patientEs n’ayant pas de couverture sociale complémentaire (mutuelle) : voir la partie consacrée à la CMU complémentaire->rubrique 150] ou celle aux mutuelles.

Remarque : la notion d’infection ou maladie découlant du VIH est interprétée plus ou moins largement, selon le/la médecin et selon la caisse de Sécurité Sociale. Il en résulte une inégalité possible quant aux frais que doit supporter une personne atteinte par le VIH : si le/la médecin interprète largement cette notion, les soins seront alors compris dans le 100 % et la personne n’aura pas à engager de frais, sauf éventuelle opposition de la caisse de Sécurité Sociale. Si par contre, le/la médecin interprète restrictivement cette notion, le/la patientE ne pourra pas bénéficier de l’exonération du ticket modérateur.
- Faites valoir vos arguments lorsque vous pensez qu’un problème médical n’est que la conséquence du VIH ou du traitement.

Recherche thématique dans le Guide des Droits Sociaux

[ Mots clés disponibles ]

Nos médias

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER><b>Nos médias</b></p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]