Action 86

Edito

par Victoire Patouillard

publié en ligne : 3 mars 2003 dans Action 86

Gaëlle, Rachel, Claire, Catherine, Malika, Valérie, Nathalie, Elise, Alice, Anne-Sophie, Aude, Chloé, Hortense, Isabelle, Sibylla, Christel, Elodie, Frédérique, Anne, Sonia, Françoise, Laïla, Sirkka, Hélène, Emmanuelle, Cécile, Safia, Sabrina, Nobuko, Charo, Elisabeth, Annie, Véronique, Florence, Maryvonne, Céline, Maya : c’est tous les jours la journée de la femme à Act Up.

On s’interroge pourtant peu sur cette mixité : la présence des filles est devenue une évidence, un des traits identitaires de l’association, avec l’expérience de la maladie et le sentiment d’appartenance à la communauté homosexuelle. Lors du zap de l’Académie de médecine, le 4 février dernier, cette mixité détonnait : au milieu des vieillards haineux, on ne comptait qu’une seule femme. Pour la journée mondiale de la femme, le 8 mars, nous avons décidé de lancer la campagne « silence = mortes ». Pour porter dans la rue des combats qui se mènent dans les ministères et dans les conférences scientifiques. Pour qu’on cesse, dans les essais thérapeutiques, d’extrapoler aux femmes les résultats portant sur des hommes et qu’on identifie les spécificités du sida chez les femmes. Pour que le préservatif féminin, outil de prévention efficace et apprécié, soit accessible partout. Dans ces combats, la lutte contre le sida rejoint la lutte contre le sexisme. Il suffit d’être allé à une conférence pour le savoir : les seules études où les femmes sont évoquées sont les études de transmission de la mère à l’enfant, dans lesquelles les femmes se voient réduites à un rôle de vecteur de l’épidémie. D’où le slogan lancé à la conférence de Barcelone : « Les femmes ne sont pas seulement des mères ». C’est dans le domaine de la recherche qu’il fallait changer les choses et imposer de nouveaux questionnements. Une Réunion Publique d’Information (RéPI) et un numéro de Protocoles consacrés aux femmes séropos posèrent les premiers jalons. Aujourd’hui, suite à la pression des associations, des études ont été lancées. Nous attendons leurs résultats. Mais la mobilisation doit s’élargir. Il faut se battre pour que les femmes soient plus visibles.

Cette campagne appelle les autres femmes séropos à sortir du silence et à nous rejoindre. C’est pourquoi l’affiche qui fait aujourd’hui la couverture d’Action est destinée à être collée dans les rues et envoyée aux associations qui souhaitent la relayer. C’est pourquoi nous organisons une merveilleuse fête activiste et féministe la nuit du 7 mars. Venir en Réunion Hebdomadaire aux Beaux-Arts, venir manifester avec Act Up, venir danser au Nouveau Casino : autant d’occasions de nous rejoindre. Nous espérons que vous serez au rendez-vous, vivantes et belles.

Documents disponibles en téléchargement


Action 86 (897.9 ko)



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]