Sida, un glossaire

Accueil du site > franchise

franchise

La franchise médicale s’applique sur les boîtes de médicaments (0,50 euro), les actes paramédicaux (0,50 euro) et les transports sanitaires (2 e). Le plafond global annuel est de 50 euros. Cette somme est déduite au fur et à mesure des remboursements effectués par les caisses d’assurance maladie. Les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire, les enfants et les femmes enceintes en sont exonéréEs.

Les articles liés au sujet

13 septembre 2013

Edito

Mortelles franchises

Le 17 décembre dernier, Bruno-Pascal Chevalier mourait du sida. La veille, il manifestait en faveur du mariage pour tous et toutes. Bruno-Pascal était connu pour avoir entamé une grève des soins en 2008 afin de protester contre la mise en place des franchises médicales. Son geste, risqué et désespéré, avait permis de mettre en lumière la violence et les dangers de cet impôt sur la maladie. [la suite]

17 décembre 2012

Act Up-Paris et Act Up Sud-Ouest

Mort de Bruno-Pascal Chevalier

Il n’aura pas vu l’abrogation des franchises pour soins

Act Up-Paris et Act Up Sud-Ouest adressent leur soutien à son compagnon et à ses proches. Nous sommes en colère et désespéréEs. [la suite]

23 août 2012

La santé sera-t-elle une priorité des universités d’été du PS ?

A la veille de l’ouverture des universités d’été du PS à La Rochelle, Act Up-Paris s’inquiète du peu de cas que la nouvelle majorité accorde aux questions de santé et au point de vue des malades et appelle les militantEs socialistes à interpeller leurs dirigeantEs à ce sujet. [la suite]

26 juillet 2012

Conférence de Washington

Marisol Touraine à Washington : la langue de bois et le renoncement, c’est maintenant.

A Washington, la ministre de la santé ne cesse de décevoir. [la suite]

23 juillet 2012

Conférence de Washington

Réaction d’Act Up-Paris après le message vidéo de François Hollande à la conférence de Washington

[la suite]

18 avril 2012

Franchises médicales : « Faudra-t-il faire une grève des soins et se mettre en danger pour que François Hollande nous écoute ? »

Act Up-Paris rend publique une vidéo dans laquelle deux malades du sida demandent ouvertement à François Hollande s’ils doivent entamer une grève des soins [la suite]

18 avril 2012

Abolir les franchises médicales : lettre ouverte à François Hollande

Act Up-Paris, Aides, Handi-Social, Ni Pauvre Ni Soumis Midi Pyrénées, Union Syndicale de la Psychiatrie, Fédération Total Respect | Tjenbé Rèd (Fédération de lutte contre les racismes, les homophobies & le sida), Act Up Sud Ouest, Les Amis du bus des femmes, Acceptess-T, Afrique Avenir, Diagonale Ile-de-France, Strass, & BraiseZ, Sex Worker Open University, Ensemble pour une santé solidaire, La santé n’est pas une marchandise,Coordination Nationale Notre Santé en Danger, Homosfère, Sidaction, Pari-T, Afrique Avenir, Planning Familial, Entraide Gwadloup’, SNEG, Sida-Info-Service, Sol En Si, HF Prévention, Entraide Limousin, Action Traitement

Act Up-Paris publie aujourd’hui une lettre ouverte à François Hollande lui demandant de s’engager concrètement pour l’abolition des franchises médicales, des forfaits médicaux et des taxes sur notre état de santé, et ce dès la première année de son éventuel mandat. Nous appelons toutes les organisations concernées à signer cette lettre ouverte et nous communiquerons régulièrement les nouveaux soutiens. [la suite]

30 mars 2012

Act Up-Paris, Convergence Nationale Services Publics, Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité, « La Santé n’est pas une marchandise », Les Alternatifs, NPA, Résistance Sociale, PCF, SMG, SUD Protection Sociale, SUD Santé-Sociaux, Union Syndicale Solidaires, USP

Rupcic, la suite

Suite des procédures judiciaires de Philippe Rupcic, photographe, qui poursuit des militantEs pour avoir, en toute bonne foi, utilisé une de ses photos dans le cadre d’une affiche contre les franchises médicales. Comme si lutter contre le démantèlement de la santé publique n’était pas suffisant... Voici le communiqué d’une douzaine d’organisations à l’occasion d’une nouvelle audience, aujourd’hui. [la suite]

24 février 2012

Coupables d’être militants ?

En 2007, le Collectif national contre les franchises médicales a lancé une campagne contre la mise en place de ces franchises. En soutien à cette campagne, le Collectif a réalisé une affiche. Celle-ci s’appuyait sur une photo dont le Parti communiste, membre du Collectif, avait négocié les droits – au nom du Collectif - avec son auteur, Mr Philippe Rupcic [la suite]

2 février 2012

François Hollande n’annonce pas ouvertement l’abolition des franchises médicales

Lors de son discours sur les orientations de sa campagne en matière de santé, François Hollande n’a pas soutenu ouvertement l’abolition des franchises médicales. Le manque de clarté du candidat socialiste augure mal de la place qu’auront les questions de santé face aux logiques budgétaires dans les débats des prochaines semaines. [la suite]

1er décembre 2011

Action 130 - revendications

accès aux soins

une sécurité sociale solidaire et un hôpital service public permettant à touTEs de se soigner [la suite]

1er avril 2011

En bref

Trompe-l’oeil

AAH, forfait hospitalier, hotline... [la suite]

1er décembre 2010

vidéo Tout recule sauf le sida 1/3

Recul de l’accès aux soins

Franchises médicales et réforme de l’hôpital pénalisent les malades et nuisent à la qualité des soins. [la suite]

18 novembre 2010

Qu’est-ce qu’un conflit d’intérêt ?

Un bon moyen pour lever le doute : Nora Berra doit supprimer les franchises médicales et taxer les labos

Si Nora Berra est réellement secrétaire d’état à la santé, elle doit cesser de nous parler des problématiques de l’industrie pharmaceutique – il n’y en a pas. Elle doit adopter le point de vue des malades, supprimer les franchises médicales et taxer les bénéfices des labos. [la suite]

15 novembre 2010

Nouveau gouvernement : la santé au cagibi

Le ministère de la santé est devenu un secrétariat d’état. Nicolas Sarkozy a au moins rendu explicite ce que tout le monde avait compris : pour l’UMP, la santé n’est pas une priorité. [la suite]

19 juillet 2010

Vienne : la ministre de la Santé est venue flouer les associations

Roselyne Bachelot-Narquin se réfugie derrière ses experts et n’annonce au final pas grand chose

A Vienne, Roselyne Bachelot-Narquin a annoncé vouloir aboutir à des projets de centres de consommation supervisés. Elle a par ailleurs prôné l’extension du dépistage aux non-médecins. A nos questions sur l’éventualité d’un nouveau droit d’entrée à l’AME, elle n’a rien à répondre, ne connaissant visiblement pas le dossier. Sur les conséquences dramatiques de ses franchises médicales et de sa hausse du forfait hospitalier non plus. [la suite]

14 avril 2010

Raphaël Radanne au Sir Winston

Le conseiller santé de Sarkozy interpellé

Ce matin, Act Up-Paris a interpellé le conseiller technique sur les questions de santé de Nicolas Sarkozy. [la suite]

1er avril 2010

Les franchises

Depuis le 1er janvier 2008, la franchise médicale s’applique sur les boîtes de médicaments, les actes paramédicaux et les transports sanitaires. Elle est plafonnée à 50 euros par an, au total. [la suite]

25 mars 2010

Des chamallows pour les séropos

Suite à la récente annonce gouvernementale de revalorisation de l’AAH et en prélude à la manifestation « Ni Pauvre, ni soumis », samedi prochain, Act Up-Paris diffuse son spot « des chamallows pour les séropos » [la suite]

8 septembre 2009

Hausse du forfait hospitalier : piste noire pour les assurés sociaux

A nouveau une mesure discriminatoire qui va pénaliser les plus pauvres et les plus malades

Le gouvernement vient d’évoquer une possible hausse du forfait hospitalier de 25%. Il ne s’agirait pour l’instant que d’une "piste de travail". Pour Act Up-Paris, cette mesure va à nouveau pénaliser les plus pauvres et les plus malades. [la suite]

juin 2009

Accès aux soins et droits sociaux

Aujourd’hui, 22 % des personnes vivant avec le VIH en France n’ont pas de logement et 1 personne sur 2 vit en dessous du seuil de pauvreté. Lutter contre le VIH, c’est lutter contre la précarité, contre les discriminations et pour les droits des personnes. [la suite]

février 2009

Sida is disco

Chaque mercredi une poignée de militantEs d’Act Up tient une pemanence des droits sociaux (PDS) et accueille les personnes embourbées dans des situations aberrantes. Cette rubrique a pour but de présenter un florilège de ces cas et des actions menées. [la suite]

31 juillet 2008

Démantèlement de la prise en charge à 100 %

Si nous nous félicitons du vote unanime du conseil d’administration de la CNAMTS contre le démantèlement du système de l’Affection longue durée (ALD), nous ne sommes pas dupes pour autant de ce revirement. Nous savons que pendant les années à venir nous devons restés sur nos gardes. [la suite]

9 juillet 2008

La ministre de la Santé doit rendre des comptes sur sa politique

Act Up-Paris interpelle Roselyne Bachelot-Narquin

vidéo

Dimanche 6 juillet, plusieurs militantEs d’Act Up-Paris ont participé à l’interpellation de Roselyne Bachelot-Narquin par Bruno-Pascal Chevalier, du Collectif « Ensemble pour une santé solidaire », lors de la visite qu’a rendue la ministre de la Santé au festival « Solidays ». [la suite]

5 mai 2008

Un an de Sarkozy à l’Elysée : la Santé est mal barrée

Comme nous l’anticipions lors de la campagne présidentielle, le bilan de cette première année de Nicolas Sarkozy à l’Elysée est particulièrement délétère pour la santé publique et l’accès aux soins. Le président a radicalement tenu ses promesses : les plus riches ont eu leur bouclier fiscal, les plus malades ont eu leurs franchises médicales. Mais Nicolas Sarkozy a aussi radicalement perdu en popularité. Et il ne lui suffira pas de communication : il faudra bien que le Président revienne sur des mesures injustes et injustifiables et qu’il recadre sa politique anti-sociale. [la suite]

12 avril 2008

Rassemblement à l’appel du Collectif National Contre les Franchises Médicales

12 avril 2008 : journée d’action contre les franchises

Photos du rassemblement devant le ministère de la Santé (organisé par le collectif National Contre les Franchise)s, du samedi 12 avril 2008, contre les franchises. [la suite]

Des photos sont disponibles

17 mars 2008

L’UMP sanctionnée notamment à cause des franchises médicales

Les manipulations de Roselyne Bachelot-Narquin et de l’UMP n’y changeront rien

Pourtant, hier soir sur France 2, Roselyne Bachelot-Narquin a continué à se livrer à son exercice de rhétorique favori : justifier l’injustifiable. Interpellée par Jean-Marc Ayrault sur le mécontentement des FrançaisEs relativement à l’instauration des franchises médicales, la Ministre de la Santé a répondu que 15 millions de FrançaisEs en étaient exonéréEs, soit un quart de la population. D’où vient ce chiffre ? [la suite]

14 février 2008

Rendez-vous ministériel

Tout est question de franchise

Le 14 novembre dernier, Act Up-Paris a rencontré la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Roselyne Bachelot-Narquin. Ce rendez-vous, sollicité depuis sa nomination, s’est débloqué à la faveur de la pression que nous avons exercée à propos des franchises médicales, lors du débat parlementaire. Déroulé de ce rendez-vous : [la suite]

14 février 2008

Edito

« Cela fait des années qu’ils protestent »...

« Ne vous inquiétez pas, ils ne sont que deux. Cela fait des années qu’ils protestent, cela ne sert à rien ». C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a réagi alors qu’il était interpellé par plusieurs militants d’Act Up-Paris protestant contre l’investiture de Christian Vanneste par l’UMP pour les municipales. Le Président de la République - alors simple président de l’UMP - s’était pourtant publiquement engagé à exclure Christian Vanneste, après que celui-ci a été condamné pour insulte homophobe suite à la plainte d’Act Up-Paris, de SOS Homophobie et du SNEG. En lui accordant « son soutien plein et entier » pour les élections municipales, l’UMP rend l’homophobie éligible, avec le soutien de Nicolas Sarkozy. [la suite]

Des photos sont disponibles

8 février 2008

Rassemblement contre les franchises et pour l’accès aux soins à la clôture des Etats Généraux de l’Organisation des Soins

vendredi 8 février 2008 // 16 heures // devant le 67 rue du Faubourg Saint-Martin

Membre du Collectif National contre les Franchises et pour l’Accès aux Soins, Act Up-Paris participera au rassemblement contre les franchises, organisé à Paris à la clôture des Etats Généraux de l’Organisation des Soins. Rejoignez-nous ! [la suite]

Des photos sont disponibles

1er février 2008

Campagne contre les franchises et pour l’accès aux soins

Act Up-Paris appelle à sanctionner les candidatEs UMP aux élections municipales

Alors que Nicolas Sarkozy présente ce vendredi 1er février le plan Alzheimer, censé justifier l’instauration des franchises médicales, Act Up-Paris lance une campagne contre les franchises et pour l’accès aux soins lors des élections municipales. [la suite]

18 janvier 2008

La réaction de R. Bachelot-Narquin face aux grèves des soins est lamentable

Franchises : combien de malades devront se mettre en danger pour que la ministre de la santé juge leur parole légitime ?

Aujourd’hui, vendredi 18 janvier, Roselyne Bachelot-Narquin a réagi à la grève des soins entamée d’abord par un malade du sida, puis par d’autres personnes atteintes de pathologies graves (insuffisance rénale, diabète).
Sa réaction n’est qu’un rabâchage d’arguments déjà connus, partiels, et totalement inadaptés à la situation de crise actuelle. [la suite]

18 janvier 2008

Act Up-Paris soutient Bruno-Pascal Chevalier dans son combat contre les franchises et rappelle combien son action peut le mettre en danger

Nous sommes des personnes séropositives, malades du sida. Nous nous battons pour l’accès aux soins de toutes les personnes, en France et dans le monde. Nous ne prenons pas cette « grève des traitements » à la légère : une personne malade se met en danger pour alerter l’opinion publique sur les conséquences de la mise en place des franchises, nouvelle taxe sur l’état de santé. Nous ne demandons à personne de se mettre ainsi en danger. [la suite]

13 novembre 2007

Édito

Avant la fin du mois de novembre sera à nouveau examiné le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, au cours duquel doit être débattue la mise en place de franchises sur les médicaments et les transports sanitaires. Ces franchises sont particulièrement injustes et pénaliseront les plus malades, alors même que leur contribution pour se soigner est plus importante que celle du reste de la population. Rien ne justifie une telle mesure. [la suite]

12 novembre 2007

Collectif national contre les franchises et pour l’accès aux soins pour tous et toutes

Rassemblement contre les franchises

Lundi 12 novembre 2007 // 18h // Devant le Sénat

Act Up-Paris participera au rassemblement contre les franchises, à Paris. Rejoignez-nous ! [la suite]

Des photos sont disponibles

11 novembre 2007

Sommes-nous coupables d’être malades ?

Act Up-Paris et Aides ont fait paraître dans le quotidien Le Monde (édition du 11-12 novembre 2007) une tribune contre les franchises médicales. [la suite]

10 novembre 2007

Franchises médicales : Des militants arrêtés pour avoir dénoncé le discours de la ministre de la santé

Aujourd’hui samedi 10 novembre 2007, une vingtaine de militantEs de l’association de malades du sida Act Up-Paris ont zappé le ministère de la Santé. Ils protestent contre l’instauration des franchises médicales prévues par le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2008, dont la discussion débutera le lundi 12 novembre au Sénat. [la suite]

10 novembre 2007

Franchises médicales : le ministère de la santé ruisselle du sang des malades

Aujourd’hui samedi 10 novembre 2007, une vingtaine de militantEs de l’association de malades du sida Act Up-Paris ont zappé le ministère de la Santé. Ils protestent contre l’instauration des franchises médicales prévues par le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2008, dont la discussion débutera le lundi 12 novembre au Sénat. [la suite]

10 novembre 2007

Franchises médicales : le ministère de la santé ruisselle du sang des malades

Photos de l’action du 10 novembre 2007, au ministère de la Santé, pour protester contre l’instauration des franchises médicales prévues par le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2008, dont la discussion débutera le lundi 12 novembre au Sénat. [la suite]

Des photos sont disponibles

25 octobre 2007

Sida blabla octobre 2007

L’actualité du mois ;
Un point sur les hépatites ;
La situation des étrangèrEs malades avec des interviews d’Adeline Toulier de Aides, de Didier Maille du Comede et de Marie Hénocq de la Cimade ;
L’interview d’une activiste de l’association de lutte contre le sida GAT à Porto ;
L’agenda des rendez-vous à venir [la suite]

23 octobre 2007

Débat sur les franchises médicales

Act Up-Paris appelle les malades et les handicapéEs à responsabiliser les députéEs-maires de droite

Un outil pratique face à la guerre déclarée contre les malades et les handicapéEs

Ce mardi 23 octobre 2007, alors que s’ouvre l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), au cours duquel doit être débattue la mise en place de franchises sur les médicaments et les transports sanitaires, nous appelons à écrire aux députéEs-maires de droite pour leur signifier nos refus des franchises. Nous nous souviendrons de leur vote au moment des municipales. [la suite]

14 octobre 2007

Edito

Les petites mains

Le détricotage est méticuleux : franchises sur les soins, remise en cause du 100%, démolition du système de sécurité sociale solidaire, remise à plat de l’AAH. Le discours de « stratégie sociale » de Nicolas Sarkozy a au moins le mérite d’être clair. Partout dans les ministères et à l’Elysée, les petites mains sont besogneuses, elles s’affairent. [la suite]

Des photos sont disponibles

13 octobre 2007

Manifestation contre les franchises

Photos de la manifestation, du samedi 13 ocotbre 2007, contre les franchises. [la suite]

Des photos sont disponibles

27 septembre 2007

Collectif national contre les franchises et pour l’accès aux soins

Mobilisation contre les franchises médicales

samedi 29 septembre à 14h00 au gymnase Japy

Le collectif national contre les franchises médicales, dont Act Up-Paris fait partie, organise une journée de mobilisation samedi 29 septembre. Quatre heures de débats pour éclairer et développer la mobilisation contre les franchises sur les dépenses de santé et penser ensemble l’avenir de la sécurité sociale. [la suite]

24 septembre 2007

Nicolas Sarkozy fossoyeur de la sécurité sociale solidaire

Roselyne Bachelot-Narquin et Xavier Bertrand complices

Le gouvernement vient de dévoiler le projet de loi sur le financement de la sécurité sociale 2008. Comme annoncé, celui-ci prévoit d’instaurer des franchises sur les soins, sans qu’aucune mesure réelle ne soit prise pour protéger les malades les plus précaires. [la suite]

18 septembre 2007

Nicolas Sarkozy n’a pas de politique de santé

Non content de vouloir, avec les franchises, faire payer les malades pour les malades, Nicolas Sarkozy envisage aujourd’hui de restreindre les soins pris en charge à 100% pour les malades atteints de maladies graves, comme le sida. Ainsi, dans son discours de ce mardi sur la stratégie sociale, il dénonce un « dérapage » des dépenses consacrées aux affections longues durées (ALD) et demande à sa ministre de la Santé de limiter l’exonération du ticket modérateur des malades en ALD. [la suite]

juillet 2007

Gouvernement

5 ans de droite et pourtant, il faut vivre, et lutter

Pendant la campagne présidentielle, nous l’avons martelé : « Sarkozy président : nous n’y survivrons pas ». Élu pour 5 ans, et même si les législatives ont évité qu’un blanc-seing absolu ne lui soit accordé, le nouveau président dispose d’une majorité suffisamment confortable pour mettre en place le pire, à commencer par la nouvelle taxe sur les soins. Il nous faut maintenant survivre, et, au-delà de l’indispensable dénonciation, trouver le moyen de protéger et d’imposer de nouveaux droits des malades. Etat des lieux et de la marge de manoeuvre, étroite, dont nous disposons. [la suite]

juillet 2007

Edito

Séropos, au boulot

Nous ne nous marierons pas cette année. Christian Vanneste a été rééelu avec le soutien de l’UMP, de Nicolas Sarkozy et de François Fillon. Christine Boutin est ministre. La banalisation de la haine envers les pédés, les gouines et les trans est une des règles de cette majorité politique. [la suite]

28 juin 2007

Marche des fiertés LGBT 2007

Séropos, au boulot !

Ce samedi, à Paris, Act Up défilera à la Marche des Fiertés Lesbienne, Gay, Bi et Trans, avec un cortège d’ambulances, pour dénoncer les menaces qui pèsent sur le système de santé et sur les conditions de vie des malades. Ce qu’incarne le slogan que nous avons choisi pour cette manifestation : « Séropos, au boulot ! ». [la suite]

mai 2007

présidentielles

Faire face

Avec 18 983 138 voix, Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République. Les discours du candidat et les débats de cette campagne nous ont fait clairement prendre position en faveur de sa rivale, pas tant pour ses propositions que nous estimions en retrait face à nos attentes mais plus parce que le programme annoncé de l’UMP est dangereux pour celles et ceux que nous représentons. Parmi les mesures les plus inquiétantes, la question des étrangerEs et la réforme de la santé. [la suite]

18 avril 2007

Si Nicolas Sarkozy est élu, nous pouvons faire une croix sur la politique de santé

Aujourd’hui, des militantEs d’Act Up-Paris revêtent l’entrée du ministère de la Santé et des Solidarités d’un dais noir pour figurer la mort du système de santé qui ne manquerait pas d’accompagner l’élection de Nicolas Sarkozy. Les programmes présidentiel et législatif de l’UMP représentent en effet une grave menace pour l’accès à la prévention, au dépistage et aux soins en France et dans le monde. [la suite]

6 avril 2007

SIDA : pas d’impôts sur nos vies

Des militantEs d’Act Up-Paris ont manifesté ce soir devant la Mutualité, pour dénoncer les dangers que fait peser le candidat de l’UMP sur la santé. Ainsi que le proclament les affiches collées depuis mardi dans la capitale : Nicolas Sarkozy 2007-2012 : nous n’y survivrons pas. [la suite]

Des photos sont disponibles

4 avril 2007

Affiche et sticker

Nicolas Sarkozy 2007-2012 : nous n’y survivrons pas

Act Up-Paris lance aujourd’hui une campagne d’affichage dénonçant les dangers que le candidat de l’UMP fait peser sur la lutte contre le sida et sur le système de santé en général. [la suite]

1er février 2007

Sarkozy, l’UMP et la santé : mensonges et dangers

Ce jeudi 1er février, une quinzaine de militantEs d’Act Up-Paris ont ouvert un QG de campagne temporaire en lieu et place de la permanence UMP de la 4ème circonscription de Paris, pour protester contre plusieurs récentes prises de position mensongères et dangereuses de ce parti. Les militantEs ont distribué des tracts et ont affiché un poster de revendication sur la vitrine. Pierre Lellouche, proche de Nicolas Sarkozy, présent sur les lieux, a menacé à plusieurs reprises de "péter la gueule" aux militantEs, illustration parfaite de ce que nous dénoncons de la part de l’UMP. Au bout d’une heure les militantEs ont été embarquéEs par les forces de l’ordre. [la suite]

Des photos sont disponibles

1er décembre 2005

Bientôt sans soins ?

La réforme de la Sécu en 2005, c’est :
- La mise en place d’un forfait à 1 euro pour chaque acte ou examen.
- L’établissement dans l’année qui vient, par la Haute autorité de santé (HAS), d’un référentiel de soins pour chaque Affection longue durée (ALD).
- Dernière nouveauté, la droite met en place à partir de l’année prochaine une franchise de 18 euros, à notre charge si les soins ne rentrent pas dans l’ALD. [la suite]

3 octobre 2005

Assurance Maladie

Des militantEs d’Act Up-Paris violemment contraintEs au silence devant Xavier Bertrand

Après avoir manifesté ce matin à l’ouverture du Colloque du 60ème anniversaire de la Sécurité Sociale, des militantEs d’Act Up-Paris ont interpellé Xavier Bertrand pendant son discours de clôture. Ils ont alors été violemment appréhendéEs par des membres du service de sécurité qui ont fait en sorte, en les prenant à la gorge, de les empêcher totalement de parler. Il faudra d’autres gestes, d’autres méthodes pour faire taire la voix des malades face à la politique de démantèlement de la Sécurité Sociale qui s’est encore accentuée avec l’annonce de la franchise de 18 euros. Act Up-Paris reconnaît à Xavier Bertrand, à défaut de pertinence et de transparence, une réelle constance : il poursuit sa politique de restriction de l’accès à l’assurance maladie et à l’Aide Médicale de l’Etat et s’obstine à refuser toute concertation avec les malades. [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]