Christian Vanneste

Député UMP homophobe

 

Les articles liés au sujet

13 juin 2012

Christian Vanneste éliminé au premier tour des législatives

Christian Vanneste est éliminé au premier tour des législatives. Il aura donc du temps pour assister à nos mariages dans les prochains mois. [la suite]

 
20 avril 2012

Elections présidentielles et sida

9 ans d’UMP : un désastre pour nos vies

A deux jours du premier tour, nous publions une mise à jour du bilan de l’UMP que nous avions dressée lors des universités d’été du parti présidentiel : un désastre sanitaire, un désastre pour nos droits, un désastre pour nos vies. [la suite]

 
12 avril 2012

Le sida, la gauche et les sujets qui fâchent

Rendez-vous le 12 avril, à 19h aux Beaux-Arts.

Dans le cadre de son action autour des élections, “Sida : battre la campagne”1, Act Up-Paris organise une discussion publique avec les représentantEs des partis de gauche suivants : PS, EELV, Front de Gauche, NPA. Cette réunion aura lieu le jeudi 12 avril, à partir de 19 heures. Elle abordera les questions liées aux drogues, aux malades en prison, au travail du sexe et à l’impact de la politique migratoire sur la santé des personnes. [la suite]

 
18 janvier 2012

La vie privée de 82 parlementaires.

82 parlementaires ont signé un "manifeste pour la défense du droit fondamental de l’enfant d’être accueilli et de s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère". [la suite]

 
14 juillet 2011

Pour le bien-être des enfants, l’UMP doit mettre en place une police du projet familial durable et retirer aux parents célibataires la garde de leurs enfants

Sous « la famille durable » promue par l’UMP, il y a « l’homophobie durable » d’un gouvernement et d’éluEs qui mettent toute leur énergie à reléguer les minorités sexuelles au statut de sous-citoyenNE. [la suite]

 
1er novembre 2009

Tapis rouge

HabilléEs pour l’hiver

In : Peter Kodwo Appiah Turckson, Rafael Correa. Out : Roselyne Bachelot-Narquin, JM Durand, Christian Vanneste, Warning, Eric Raoult & Christine Boutin. La médaille de l’exception cléricale Elle est attribuée au cardinal ghanéen Peter Kodwo Appiah Turckson qui a un peu cassé l’ambiance de la dernière rencontre sur l’Afrique au Vatican en défendant la promotion et l’usage du préservatif. Le prix Vanneste Il (multi-récidiviste) est remporté par Roselyne Bachelot-Narquin pour son entêtement à (...) [la suite]

 
6 juillet 2009

Rions un peu avec… la liberté d’expression à la sauce Vanneste

Le député, qui se présente depuis 2004 comme le chantre de la liberté d’expression, censure sur son site une réponse d’ Act Up-Paris. [la suite]

 
13 mai 2009

Affaire Vanneste : Act Up-Paris porte plainte auprès de la Cour européenne des droits de l’homme

Le 12 novembre 2008, la Cour de cassation annulait la condamnation de Christian Vanneste pour injures homophobes. Act Up-Paris décide de porter plainte auprès de la CEDH contre la France, qui expose dès lors les homos à des traitements inhumains et dégradants. [la suite]

 
avril 2009

Liberté d’expression . deux poids deux mesures

Affaire Vanneste / Affaire Chiland [la suite]

 
22 novembre 2008

Affaire Vanneste

Rassemblements contre une justice qui cautionne l’homophobie

Samedi 22 novembre // 19h // angle rues des Archives et Ste-Croix-de-la-Bretonnerie

Act Up-Paris appelle à un rassemblement samedi 22 novembre à 19h dans le Marais, en réaction à l’arrêt de la Cour de cassation qui innocente Christian Vanneste. [la suite]

 
13 novembre 2008

Affaire Vanneste

La Cour de Cassation ouvre la porte à toutes les haines

La Cour de Cassation a annulé la condamnation du député Christian Vanneste pour injure homophobe. La motivation des juges tient en quatre lignes lapidaires : « si les propos litigieux [...] ont pu heurter la sensibilité de certaines personnes homosexuelles, leur contenu ne dépasse pas les limites de la liberté d’expression. ». [la suite]

 
novembre 2008

La Cour de Cassation ouvre la porte à toutes les haines

Le député UMP du Nord, Christian Vanneste, a déclaré le 7 décembre 2004 à l’Assemblée nationale que « le comportement homosexuel est une menace pour la survie de l’humanité » et proposait notre rééducation. [la suite]

 
7 mai 2008

Des membres d’Act Up auditionnés par la police

Homophobie : l’UMP a porté plainte contre des militants qui rappelaient Sarkozy à ses promesses

Trois militants d’Act Up-Paris sont convoqués au Commissariat central du 15ème arrondissement au début du mois de mai pour y être entendus sur l’interpellation de Nicolas Sarkozy le 12 janvier 2008 lors du conseil national de l’UMP, à propos du « soutien plein et entier », de l’investiture par l’UMP, de Christian Vanneste, malgré sa condamnation pour homophobie et la promesse jamais tenue de Nicolas Sarkozy de sanction envers le député. Alors que le chef de l’Etat s’exprimait sur « le refus du sectarisme et la pratique de la tolérance » les militants l’ont interpellé au cris de « Vanneste Homophobe : UMP, Sarkozy, complices ». La réaction d’alors de Nicolas Sarkozy fut le mépris, la réponse apportée aujourd’hui est un engrenage répressif (les militants ont déjà subi une garde à vue de 10 heures) où la volonté de faire taire la voix des militantEs est palpable. [la suite]

 
13 mars 2008

Christian Vanneste n’est pas réélu. Mais où va la France ?

Avec la défaite de Christian Vanneste, c’est encore la France qui va un peu plus à la dérive. Cette France des hommes hétérosexuels blancs, qui paient trop d’impôts et qui n’ont pas peur de regarder dans les yeux, sans sourciller, le tirailleur sénégalais des pots de Banania pour lui dire : "Ne te plains pas, nous t’avons beaucoup apporté". Cette France qui refuse qu’on appelle homophobie la lutte contre le communautarisme, ou racisme la lutte pour l’intégrité de l’identité nationale. Cette France qui ne reproche rien aux pédés, aux gouines et aux travelos, tant que ces êtres inférieurs se font violenter ou meurent en silence. [la suite]

 
14 février 2008

Edito

« Cela fait des années qu’ils protestent »...

« Ne vous inquiétez pas, ils ne sont que deux. Cela fait des années qu’ils protestent, cela ne sert à rien ». C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a réagi alors qu’il était interpellé par plusieurs militants d’Act Up-Paris protestant contre l’investiture de Christian Vanneste par l’UMP pour les municipales. Le Président de la République - alors simple président de l’UMP - s’était pourtant publiquement engagé à exclure Christian Vanneste, après que celui-ci a été condamné pour insulte homophobe suite à la plainte d’Act Up-Paris, de SOS Homophobie et du SNEG. En lui accordant « son soutien plein et entier » pour les élections municipales, l’UMP rend l’homophobie éligible, avec le soutien de Nicolas Sarkozy. [la suite]

Des photos sont disponibles

 
13 janvier 2008

François Fillon est déconnecté de la réalité

Interrogé sur l’investiture de Christian Vanneste par l’UMP et sur notre action, François Fillon a affirmé sur RTL que le député avait changé et qu’il ne fallait pas répondre à « l’intolérance par l’intolérance ».
Or, Christian Vanneste n’a pas changé. [la suite]

 
13 janvier 2008

Une garde à vue injustifiée, les militants relâchés

Sarkozy doit rendre des comptes sur la banalisation de l’homophobie

Trois militants d’Act Up-Paris ont hier perturbé le discours de Nicolas Sarkozy lors du Conseil National de l’UMP. Ils se sont retrouvés en garde-à-vue, parce qu’ils se seraient introduits au sein du Palais des sports en se faisant passer pour des journalistes. [la suite]

 
12 janvier 2008

Trois militants en garde-à-vue : Christian Vanneste cautionné, la lutte contre l’homophobie réprimée

Trois militants d’Act Up ont été arrêtés suite à l’action de ce midi pour protester contre l’investiture par l’UMP de Christian Vanneste.
Nous appelons donc à un rassemblement ce soir devant le commissariat (250 rue de Vaugirard, m° Vaugirard), pour avoir ces informations et exigeons la libération de ces militants, dont certains sont malades. [la suite]

 
12 janvier 2008

Action contre l’investiture par l’UMP de Christian Vanneste

Nous sommes sans nouvelles de deux militants arrêtés

Suite à l’action de ce midi pour protester contre l’investiture par l’UMP de Christian Vanneste, deux militants d’Act Up ont été arrêtés. Ils seraient au commissariat du quinzième arrondissement de Paris. [la suite]

 
12 janvier 2008

Act Up interpelle le Président Sarkozy lors du conseil national de l’UMP - parti homophobe

Aujourd’hui, samedi 12 janvier, lors du Conseil national de l’UMP, au Palais des sports, Porte de Versailles à Paris, des militants d’Act Up-Paris ont interpellé le Président Sarkozy et les dirigeants du parti sur l’investiture de Christian Vanneste aux municipales à Tourcoing, et le « soutien plein et entier » qui vient de lui être accordé, malgré sa condamnation pour homophobie. Tandis que trois activistes tentaient de se faire entendre dans la salle, des militants manifestaient et distribuaient des tracts à l’entrée. [la suite]

 
juillet 2007

Edito

Séropos, au boulot

Nous ne nous marierons pas cette année. Christian Vanneste a été rééelu avec le soutien de l’UMP, de Nicolas Sarkozy et de François Fillon. Christine Boutin est ministre. La banalisation de la haine envers les pédés, les gouines et les trans est une des règles de cette majorité politique. [la suite]

 
28 juin 2007

Marche des fiertés LGBT 2007

Séropos, au boulot !

Ce samedi, à Paris, Act Up défilera à la Marche des Fiertés Lesbienne, Gay, Bi et Trans, avec un cortège d’ambulances, pour dénoncer les menaces qui pèsent sur le système de santé et sur les conditions de vie des malades. Ce qu’incarne le slogan que nous avons choisi pour cette manifestation : « Séropos, au boulot ! ». [la suite]

 
14 mai 2007

L’UMP soutient Vanneste : pour Sarkozy, l’homophobie est éligible

Alors que débute aujourd’hui le dépôt des candidatures aux législatives, nous constatons que le parti de Nicolas Sarkozy n’a toujours pas investi de candidat-e face au député sortant du Nord Christian Vanneste, pourtant condamné pour ses propos homophobes. [la suite]

 
5 avril 2007

Vanneste : les textes officiels de la jurisprudence

Le jugement correctionnel du 24 janvier 2006 et l’arrêt de la Cour d’appel du 25 janvier 2007, au format PDF. [la suite]

 
29 janvier 2007

L’UMP ne prend aucune sanction contre Vanneste

Les sophismes de Pécresse ne peuvent convaincre personne

Aujourd’hui, sur RTL, Valérie Pécresse, députée UMP des Yvelines, et porte-parole du parti a rappelé que Christian Vanneste n’aurait pas « été investi » par l’UMP et présente cette situation comme une sanction. Act Up-Paris dénonce ce sophisme et rappelle à l’UMP que Nicolas Sarkozy avait promis l’exclusion du député homophobe. Cette promesse n’a pas été tenue. [la suite]

 
25 janvier 2007

La condamnation de Christian Vanneste confirmée : les injures homophobes n’ont rien à voir avec la liberté d’expression

La Cour d’appel de Douai a confirmé ce matin le jugement du Tribunal de Grande Instance de Lille et condamné Christian Vanneste à la même peine. Nous nous félicitons de cette décision qui confirme la jurisprudence créée en première instance. L’injure en raison de l’orientation sexuelle n’a rien à voir avec la liberté d’expression. [la suite]

 
24 janvier 2007

Compte rendu du procès en appel de Christian Vanneste

Alors que la Cour d’Appel de Douai a rendu jeudi 25 janvier 2007 son jugement dans l’affaire qui oppose Act Up-Paris, le SNEG et SOS Homophobie contre Christian Vanneste, Act Up-Paris publie le compte rendu de l’audience publique du 12 décembre 2006 devant la Cour d’Appel. [la suite]

 
17 janvier 2007

Act Up-Paris / SOS-Homophobie / SNEG

Sans attendre le délibéré de la Cour d’appel, Christian Vanneste récidive une fois encore

Christian Vanneste s’exprime à nouveau, cette fois dans le magazine gay gratuit du Nord « Nordik ». [la suite]

 
11 décembre 2006

Procès en appel de Christian Vanneste le 12 décembre 2006

Le 24 janvier 2006, le Tribunal de Grande Instance de Lille a reconnu le député UMP Christian Vanneste coupable d’« injures à raison de l’orientation sexuelle » . Il a été condamné au paiement d’une amende de 3000 €, à la publication d’un extrait du jugement dans trois quotidiens, au paiement, à chacune des associations plaignantes (SOS Homophobie, le SNEG et Act Up-Paris) de la somme de 2 000 € à titre de dommages et intérêts, ainsi qu’au paiement à chacune de ces associations de la somme de 1 000 € pour les frais de procédure. C’était la première application de la loi du 30 décembre 2004, qui a aligné la répression des discours liés à l’orientation sexuelle sur la répression des propos antisémites et xénophobes et qui a créé la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE). [la suite]

 
16 mai 2006

Act Up-Paris / SOS-Homophobie / SNEG

Le député UMP Christian Vanneste persiste et récidive dans l’injure homophobe

Après avoir été condamné en première instance par le Tribunal de Lille pour des propos tenus dans la Voix du Nord et Nord Eclair, Christian Vanneste persiste et récidive dans les injures homophobes. [la suite]

 
10 mai 2006

« L’homosexualité peut être acquise, mais aussi rééduquée »

Christian Vanneste

Le député UMP Christian Vanneste est poursuivi par SOS Homophobie, le SNEG et Act Up-Paris. C’est la première fois qu’une personne est jugée pour le délit d’injure en raison de l’orientation sexuelle, délit créé par la loi du 30 décembre 2004. L’enjeu en termes de création de jurisprudence et d’interprétation de cette loi est énorme. [la suite]

 
26 janvier 2006

Nicolas Sarkozy tirera-t-il les conséquences de la condamnation de Christian Vanneste ?

Après la condamnation de Christian Vanneste pour injures en raison de l’orientation sexuelle, l’UMP et l’ensemble de la classe politique doivent prendre leurs responsabilités. Cette décision judiciaire est un premier signe encourageant que la société ne veut plus tolérer l’intolérable, surtout quand l’homophobie émane d’un élu. [la suite]

 
24 janvier 2006

Christian Vanneste condamné

L’impact des injures homophobes commence à être reconnu

Christian Vanneste a été condamné pour "injures en raison de l’orientation sexuelle" à payer une amende de 3000 euros et à verser 3000 euros à chacune des trois associations qui s’étaient portées partie civile (2000 euros de dommages et intérêts et 1000 euros pour les frais d’avocats) ainsi qu’à la publication judiciaire de cette condamnation dans Le Monde, La Voix du Nord et L’Express. C’est la première fois que cette nouvelle disposition de la loi sur la liberté de la presse, mise en place grâce à la loi du 30 décembre 2004, est appliquée. [la suite]

 
13 décembre 2005

Lille 13 décembre 2005

premier procès pour homophobie d’un homme politique

Act Up-Paris - SNEG - SOS-Homophobie

Aujourd’hui aura lieu, au Tribunal Correctionnel de Lille à partir de 13h30, la première audience sur le fond dans le procès intenté pour homophobie à Christian Vanneste, député UMP du Nord, et dans lequel Act Up-Paris, le SNEG et SOS-Homophobie se sont portés partie civile. [la suite]

 
1er septembre 2005

Edito

Rions un peu avec la droite. Le 17 juin dernier, paraissait dans Valeurs actuelles une tribune intitulée « Act Up, une provocation de trop », signée par une quinzaine de députéEs de droite, rejointEs un mois plus tard par une centaine d’autres. Selon ces parlementaires, nous recevons des financements publics pour la lutte contre le sida ; le mariage de deux femmes organisé le 5 juin n’aurait rien à voir avec cet objectif. Conclusion sous-jacente : il faut nous couper les vivres. [la suite]

Des photos sont disponibles

 
5 juillet 2005

Procès contre Christian Vanneste : rendez-vous le 28 septembre 2005 à 14 heures

Mercredi 29 juin à 14 heures s’est tenu la première audience de l’action en justice menée par Act Up-Paris, SOS Homophobie et le SNEG contre le député du Nord Christian Vanneste. Cette première étape a permis de déterminer d’une part le montant de la consignation due par les trois associations qui se sont portées partie civile et d’autre part la date du jugement sur le fond de l’affaire qui est fixée au 28 septembre à 14 heures. [la suite]

 
28 juin 2005

Lille, 29 juin 2005 : premier procès pour homophobie d’un homme politique

Le 29 juin 2005 aura lieu à Lille, le premier procès pour incitation à la haine homophobe intenté à un homme politique. Il s’agit d’une plainte déposée par Act Up-Paris, le SNEG et SOS-Homophobie contre le député du Nord Christian Vanneste. [la suite]

 
6 juin 2005

Les partis politiques et l’homophobie

Nous avons demandé à chaque parti politique ses positions sur l’homophobie. Nous pubions leur réponse. [la suite]

Des photos sont disponibles

 
6 juin 2005

Sarkozy : promesses non tenues dans l’affaire Vanneste

Des militantEs d’Act Up-Paris ont manifesté ce matin aux abords de la permanence nationale de l’UMP pour protester contre la promesse non tenue de Nicolas Sarkozy qui devait exclure Christian Vanneste en cas de récidives de ses propos homophobes. [la suite]

Des photos sont disponibles

 
1er avril 2005

Alors que l’intolérable est toléré à l’UMP nous portons plainte contre Christian Vanneste

Tandis que le député UMP du Nord tient publiquement des propos injurieux à l’encontre des homosexuelLEs, sans se voir sanctionner, nous avons décidé, tout comme SOS Homophobie et le SNEG, de porter plainte. [la suite]

 
1er avril 2005

Exclusivité : les secrets de nos dernières actions !

Les quatre clés d’un zap formidable

Comme nous, vous êtes un peu dinde et vous luttez contre le sida. Vous voulez mener avec éclat des actions qui feront toute la différence. Pour la première fois, nous vous emmenons dans les coulisses de nos derniers zaps : « Dindon » (réveille-matin de Jean-Pierre Raffarin) et « Spermulla » (au siège de l’UMP). [la suite]

 
14 février 2005

Trois militantEs d’Act Up-Paris en garde à vue : la criminalisation de la protestation se confirme

Trois militantEs d’Act Up-Paris ont été arrêtéEs et placéEs en garde à vue à la fin d’une action visant le siège de l’UMP. [la suite]

 
14 février 2005

Nicolas Sarkozy a choisi l’homophobie pour son parti

Aujourd’hui, une quinzaine de militants d’Act Up-Paris ont recouvert le siège de l’UMP à Paris avec une centaine de litres de faux sperme pour dénoncer l’homophobie de ce parti et les promesses non tenues de Nicolas Sarkozy. Deux des militants ont été arrêtés par les forces de l’ordre alors que l’action avait pris fin. [la suite]

Des photos sont disponibles

 
8 février 2005

L’homophobie n’est pas une opinion : pétition pour l’exclusion de Christian Vanneste de l’UMP

Ce qui est intolérable ne doit pas être toléré. Nicolas Sarkozy doit exclure Christian Vanneste de l’UMP. Signez notre pétition. [la suite]

 
1er février 2005

Edito

« Les pédés de ton espèce, il faut les gazer, mais avant il faut leur rentrer un fer rouge dans le cul ! » ; « si tout le monde est homo, la terre se dépeuplera vite » ; « c’est les homosexuels qui nous amènent le sida » ; « les animaux sont dix fois plus intelligents que les homosexuels » ; « le comportement homosexuel est évidemment une menace pour la survie de l’humanité ». Cherchez l’intrus. Vous ne trouvez pas ? C’est pourtant simple : tous ces propos sont extraits de courriers reçus par Noël Mamère après le mariage de Bègles, sauf le dernier, tenu le 7 décembre 2004 par un député UMP, au cours d’une séance à l’Assemblée nationale consacrée à la répression des propos homophobes. Pour le reste, la haine est la même. [la suite]

Des photos sont disponibles

 
1er février 2005

connaissez vos ennemis

L’homophobie tue

L’UMP COMPLICE

L’homophobe du mois de décembre est sans conteste Christian Vanneste, député UMP du Nord qui déclarait le 7 décembre 2004 à l’Assemblée nationale que « le comportement homosexuel est une menace pour la survie de l’humanité » et proposait notre rééducation. [la suite]

 
28 janvier 2005

Exclusion de Christian Vanneste de l’UMP : Sarkozy doit tenir ses promesses

Le 26 janvier, Christian Vanneste, député UMP, proférait de nouveaux propos homophobes. Le même jour, Nicolas Sarkozy recevait des représentants d’Act Up-Paris et de SOS Homophobie. Il a promis d’exclure C. Vanneste en cas de récidive. [la suite]

 
14 janvier 2005

L’homophobie tue, l’UMP complice

Aujourd’hui, vendredi 14 janvier au matin, une quinzaine de militants d’Act Up-Paris sont allés dire bruyamment leur colère devant le siège national de l’UMP. Nous entendions ainsi protester contre les propos homophobes, haineux et absolument indignes d’un parti républicain tenus par Christian Vanneste à l’Assemblée mais aussi contre le refus de Nicolas Sarkozy de l’exclure du parti qu’il dirige. [la suite]

Des photos sont disponibles

 
10 décembre 2004

Après les propos du député Christian Vanneste, Act Up tient l’UMP et Nicolas Sarkozy pour comptables des crimes homophobes à venir

Les propos de C. Vanneste, député UMP du Nord cautionne les violences contre les homosexuelLEs, violences qui peuvent grâce à lui passer pour de la légitime défense. [la suite]

 
22 avril 2003

LSI : connaissez vos ennemis

les débats de la loi sur la sécurité intérieure à l’Assemblée Nationale

Les propos tenus lors des débats de la loi sur la sécurité intérieure à l’Assemblée Nationale [la suite]

 
 
 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]