Accueil du site > Égalité des droits Homophobie > Pendaisons en Iran et menace d’expulsion

Act Up-Paris et Les Panthères roses

Pendaisons en Iran et menace d’expulsion en France : appel à rassemblement

Samedi 28 juillet à 11h, parvis des droits de l’Homme à Paris

publié en ligne : 27 juillet 2007

 

Appel aux militantEs des droits humains, des droits des personnes LGBT et contre la peine de mort à un rassemblement pour réagir aux pendaisons en Iran et à la menace d’expulsion d’un gay iranien vivant en France.

> Des photos du rassemblement sont disponibles ici

Nous appelons à rejoindre le rassemblement auquel a appelé hier l’association Tjenbe Red ! et qui se tiendra samedi 28 juillet à 11h sur le Parvis des droits de l’Homme à Paris (place du Trocadéro, métro Trocadéro). A la même heure, à Strabourg, TaPaGeS appelle à tenir une action similaire devant le Palais des droits de l’homme.

Dimanche 22 juillet, 12 hommes ont été pendus en Iran après avoir été accusés de divers crimes dont la sodomie ou des comportements jugés “immoraux”. 4 hommes avaient déjà été pendus une semaine auparavant. Le ministère français des Affaires étrangères a condamné hier ces exécutions et a relevé “avec une préoccupation particulière” qu’un officiel iranien avait annoncé le 10 juillet que l’orientation sexuelle des condamnés figurait parmi les chefs d’inculpation. 17 personnes sont encore menacés d’exécution à Téhéran, sans qu’ait été révélée leur identité ni les chefs d’inculpation qui leur ont valu d’être condamnées.

Dans le même temps, nous avons appris qu’un gay iranien de 21 ans vivant à Paris depuis un an et demi, était actuellement en danger d’expulsion vers l’Iran, pays qu’il avait quitté en raison de son orientation sexuelle. Il semble que les autorités françaises négocient son expulsion avec l’ambassade d’Iran à Paris [1].

Alors que des personnes sont régulièrement menacées, persécutées ou exécutées en Iran du fait de leur orientation sexuelle, la France doit faire pression pour empêcher de nouvelles exécutions et accorder l’asile au gay iranien qui se trouve en centre de rétention.

Nous appelons à un rassemblement de toutes celles et ceux qui souhaitent :

- manifester leur solidarité à l’égard des iraniens menacés de pendaison ;

- demander à la France de s’opposer à leur exécution et d’exiger de Téhéran des informations sur les motifs de leur condamnation ;

- demander à la France de renoncer à expulser vers l’Iran du gay iranien de 21 ans vivant en France ;

- demander à la France d’ouvrir largement le droit d’asile aux personnes menacées et/ou persécutées dans leur pays d’origine en raison de leur orientation sexuelle (réelle ou supposée) ou de leur identité de genre.

 

Notes

[1] source : Iranian Queer Organization, IRQO.

 
 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]