Accueil du site > L’association > Élections > Nicolas Sarkozy 2007-2012 : nous (...)

Affiche et sticker

Nicolas Sarkozy 2007-2012 : nous n’y survivrons pas

publié en ligne : 4 avril 2007

 

Act Up-Paris lance aujourd’hui une campagne d’affichage dénonçant les dangers que le candidat de l’UMP fait peser sur la lutte contre le sida et sur le système de santé en général.

PDF - 120.8 ko

Non seulement la pandémie n’est pas un enjeu pour Nicolas Sarkozy, seul candidat d’un parti de gouvernement à ne pas avoir daigné recevoir les associations de lutte contre le sida. Mais l’application des programmes présidentiels et législatifs de l’UMP constituerait de surcroît une grave menace pour l’accès à la prévention, au dépistage et aux soins en France et dans le monde.

Des mesures qui vont détruire le système de santé

Nous, personnes malades, minorités, lisons le programme de l’UMP à la lumière de ces cinq dernières années. Ce que Nicolas Sarkozy a fait subir à la lutte contre le sida doit nous prévenir contre toute accusation d’alarmisme. Car le danger que représente le candidat est réel, comme le prouvent ces mesures :

Les franchises illimitées sur les dépenses de santé. Dans ses dernières déclarations (2 avril 2007), Nicolas Sarkozy ne prévoit rien moins que quatre franchises sur les examens biologiques, les médicaments, les visites médicales et l’hospitalisation. De telles mesures éloigneront encore davantage les plus pauvres des structures de dépistage, de prévention et de soins, renforçant de façon dramatique les inégalités face à la santé.

La dérégulation du système hospitalier public. Fermeture des hôpitaux de proximité, « plus d’autonomie » des hôpitaux : celles et ceux qui ne pourront pas se payer le luxe des cliniques privées ne pourront plus être hospitaliséEs dans de bonnes conditions.

L’expulsion de malades étrangèrEs dans des pays où ils-elles mourront faute de traitement. L’ex-ministre de l’Intérieur veut démanteler l’Aide Médicale d’Etat, alors qu’il a déjà contribué à en rendre l’accès plus difficile. Ses projets de politique migratoire, ouvertement xénophobes, risquent de remettre en cause ce qui reste du droit au séjour des malades étrangerEs sur le territoire français. Des malades sont aujourd’hui expulséEs malgré les avis des médecins de l’Administration et en dépit de la loi.

L’absence d’engagement pour le financement par la france de la lutte contre le sida dans le monde. Nicolas Sarkozy refuse d’augmenter de façon significative la contribution française à la lutte contre une pandémie qui tue 10 000 personnes par jour. Il refuse ainsi que la France tienne ses engagements, pris au G8 en 2005, en matière d’accès universel aux traitements contre le sida d’ici 2010.

Les modalités d’une campagne indispensable

Parce que l’impact de Nicolas Sarkozy a été catastrophique sur nos vies et que l’application de son programme menacerait la santé d’un plus grand nombre ; parce que le candidat UMP ment sur son action et refuse de nous recevoir, parce que nous ne survivrons pas à 5 ans de plus de Nicolas Sarkozy au pouvoir et que vous non plus, nous lançons cette campagne, qui comprendra :

- Le collage durant les prochaines semaines de l’affiche "Nicolas Sarkozy 2007-2012 : nous n’y survivrons pas" ;
- La diffusion de stickers reprenant le visuel de l’affiche ;
- La diffusion d’un dossier de presse sur le bilan de Nicolas Sarkozy.

 

Documents disponibles en téléchargement


Sticker "Nicolas Sarkozy 2007-2012 : nous n’y survivrons pas" -

Conception graphique : Philippe Lakits

(85.8 ko)

Affiche "Nicolas Sarkozy 2007-2012 : nous n’y survivrons pas" -

Conception graphique : Philippe Lakits

(120.8 ko)
 



L'association

 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]