Accueil du site > Prévention > Les éditions Blanche veulent notre (...)

Les éditions Blanche veulent notre mort

publié en ligne : 11 avril 2003

 

Ce matin, une vingtaine de militants de l’association Act Up-Paris ont zappé le bureau de Frank Spengler, directeur des éditions Blanche.

Les éditions Blanche ont publié en janvier 2003 Serial Fucker, journal d’un barebacker, un livre d’Eric Rémès qui lance un appel à la contamination des militants d’Act Up-Paris. Dans ce même livre, l’auteur prodigue des conseils sur la manière de contaminer quelqu’un à son insu en découpant au rasoir le bout d’un préservatif ou en le perçant de coups d’aiguille.

Comme si cela ne suffisait pas, Frank Spengler, directeur des Editions Blanche, a confié à Eric Rémès la rédaction d’un second livre, un guide du sexe gay. Les associations de lutte contre le sida qui font de la prévention sur le terrain, dans des conditions parfois difficiles, n’ont pas besoin de ce genre de discours.

La maison d’édition, qui s’était déjà distinguée en publiant les livres homophobes et misogynes d’Alain Soral, veut désormais se faire de l’argent sur nos cadavres. Frank Spengler a choisi d’éditer des livres appelant à la haine des séropositifs, des homosexuels et des femmes.

La haine, l’ignorance et la discrimination ont toujours été un terreau idéal pour la propagation du VIH. Et c’est pourtant au moment où se confirme la reprise de l’épidémie de sida que les Editions Blanche ont choisi de diffuser ce type de message. En publiant les livres d’Alain Soral et d’Erik Rémès, Frank Spengler est un complice du sida. Il veut notre mort.

Nous exigeons que Franck Spengler interrompe la publication des livres haineux d’Eric Rémès et d’Alain Soral.

En réponse aux accusations des Editions Blanche contre Act Up, lire également nos précisions

 

Documents disponibles en téléchargement


Le zap en audio -

©Act Up-Paris

(1 Mo)
 
 

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]